header banner
Default

Susan Sarandon, Josh Gad et Jason Sudeikis Les acteurs américains font une grève devant les studios


Fran Drescher, Jason Sudeikis et Josh Gad lors de manifestations d'acteurs en grève le 14 juillet 2023 à Los Angeles

Fran Drescher, Jason Sudeikis et Josh Gad lors de manifestations d'acteurs en grève le 14 juillet 2023 à Los Angeles - AFP

Pour la première fois depuis 1980, les acteurs d'Hollywood sont en grève, rejoignant les scénaristes. Les deux corps de métier réclament une revalorisation de leur rémunération, en berne à l'ère du streaming. Ce vendredi, certains acteurs ont rejoint les piquets de grève devant les studios.

Fran Drescher, Josh Gad, Susan Sarandon, Jason Sudeikis... Les acteurs et actrices américains ont été nombreux à venir protester ce vendredi devant les grands studios hollywoodiens, au premier jour de leur grève historique.

Les acteurs ont rejoint la grève des scénaristes, pour un double mouvement social qui provoque la pire paralysie du secteur depuis plus de 60 ans. Des centaines de grévistes munis de pancartes ont ainsi défilé devant l'immeuble de Netflix sur le fameux Sunset Boulevard de Los Angeles.

Fran Drescher, la "Nounou d'enfer", est le visage de la grève des acteurs américains.
Fran Drescher, la "Nounou d'enfer", est le visage de la grève des acteurs américains. © VALERIE MACON / AFP

Des scènes similaires se sont déroulées partout dans la ville devant les autres studios et services de streaming comme HBO, Amazon ou Paramount. Mais aussi à New York, devant le siège de NBC Universal.

"Nous sommes là pour le long terme", a lancé à l'AFP Vera Cherny, depuis Los Angeles, évoquant un "moment historique".

"C'est le moment de sécuriser les contrats qui serviront aux générations d'acteurs à venir, comme ils l'ont fait en 1960", a ajouté cette actrice de 44 ans, apparue dans les séries The Americans et For All Mankind.

"'Spoiler alert': on va gagner", proclamaient des pancartes brandies par des acteurs, parmi lesquels la star de la série Ted Lasso Jason Sudeikis, devant les studios NBC Universal à New York.

"On essaie juste de gagner un revenu minimum, qui permette de vivre à New York (...) où nous travaillons", a déclaré l'actrice Casey Killoran, 36 ans.

Il s'agit de la première grève réunissant acteurs et scénaristes depuis 63 ans à Hollywood. La production de films et séries tournait déjà au ralenti depuis début mai à cause du mouvement des scénaristes, mais avec le débrayage des comédiens, l'industrie américaine se retrouve à genoux: mis à part quelques "soap operas" et émissions de télé-réalité, les tournages sont tout simplement impossibles.

Revalorisation salariale

VIDEO: Susan Sarandon Dishes on Her Superhero Walks with Jessica Lange
The Tonight Show Starring Jimmy Fallon

Les deux corps de métier réclament une revalorisation de leur rémunération, en berne à l'ère du streaming. Ils souhaitent également obtenir des garanties concernant l'usage de l'intelligence artificielle (IA), pour empêcher cette dernière de générer des scripts ou de cloner leur voix et image.

L'acteur Josh Gad en pleine grève des acteurs d'Hollywood, le 14 juillet 2023.
L'acteur Josh Gad en pleine grève des acteurs d'Hollywood, le 14 juillet 2023. © MATT WINKELMEYER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Malgré une prolongation d'une dizaine de jours et une médiation gouvernementale de dernière minute, les négociations entre le syndicat des acteurs SAG-AFTRA et le patronat ont échoué.

"L'IA menace d'exclure les vrais artistes de l'espace créatif", a dénoncé Ezra Knight, président de l'antenne new-yorkaise du syndicat des acteurs SAG-AFTRA.

"C'est un moment critique", a reconnu jeudi l'acteur Kenneth Branagh lors de la première d'"Oppenheimer" à Londres, avant que l'ensemble du casting du blockbuster de Christopher Nolan ne quitte le tapis rouge en signe de solidarité, juste avant l'annonce de la grève. "Tout le monde essaie d'obtenir un accord équitable, c'est ce qui est nécessaire, et nous le soutiendrons."

L'acteur Jason Sudeikis rejoint le piquet de grève devant NBC Universal à New York, le 14 juillet 2023.
L'acteur Jason Sudeikis rejoint le piquet de grève devant NBC Universal à New York, le 14 juillet 2023. © TIMOTHY A. CLARY / AFP

Le fossé entre les dirigeants et les travailleurs semble béant. Jeudi, le patron de Disney, Bob Iger, a fustigé les exigences "irréalistes" des acteurs et scénaristes.

Le bouleversement du streaming

VIDEO: Jason Sudekis & Olivia Wilde's Kids CRASH ESPN Christmas Intv
Access Hollywood

Sur les piquets de grève, l'ambiance est déterminée. L'antienne d'un Hollywood perverti par les valeurs de la Silicon Valley et son obsession de réduire les coûts revient régulièrement chez les acteurs ou scénaristes rencontrés par l'AFP ces dernières semaines.

"Nous nous battons pour que ce soit une carrière viable, et pas seulement un petit boulot", explique devant Netflix Jonathan Bazile, en fustigeant la culture des "tech bros" importée par l'avènement du streaming.

Ce nouveau modèle a bouleversé les rémunérations "résiduelles" des acteurs et scénaristes, qui découlent de chaque rediffusion d'un film ou d'une série et leur permettent de vivre entre deux projets.

Intéressants avec la télévision car calculés en fonction du tarif des publicités, ces émoluments sont bien moindres avec les plateformes de streaming, qui ne communiquent pas leurs chiffres d'audience et paient un forfait, indépendamment du succès.

Interdiction de tourner

VIDEO: Susan Sarandon winning Best Actress
Oscars

Les directives du SAG-AFTRA, qui représente 160.000 acteurs, cascadeurs, danseurs et autres professionnels du petit et grand écran, interdisent à tous les membres de tourner, mais aussi de faire la promotion de leurs productions, en personne ou sur les réseaux sociaux.

Personne ne sait combien de temps cette grève va durer, mais si elle s'éternise, elle a le potentiel pour retarder de nombreux blockbusters actuellement en production comme la suite de Gladiator, Deadpool 3 ou Ghostbusters 4.

Les grandes conventions et festivals comme le Comic-Con ou la Mostra de Venise vont aussi se dérouler sans acteurs américains. Même la cérémonie des Emmy Awards, équivalent des Oscars pour la télé, prévue le 18 septembre, est menacée. La production envisage déjà de reporter l'événement en novembre, voire en 2024, selon la presse américaine.

La production de films et de séries tournait déjà au ralenti depuis début mai à cause du mouvement des scénaristes, mais avec le débrayage des comédiens l'industrie américaine se retrouve à genoux: mis à part quelques "soap operas" et émissions de télé-réalité, les tournages ne sont tout simplement plus possibles.

L'impact pour le secteur risque d'être faramineux. La dernière grève des scénaristes, qui remonte à 2007-2008, avait duré 100 jours et coûté deux milliards de dollars.

Sources


Article information

Author: David Walsh

Last Updated: 1703944682

Views: 821

Rating: 4.5 / 5 (51 voted)

Reviews: 92% of readers found this page helpful

Author information

Name: David Walsh

Birthday: 1946-09-11

Address: 8312 Gross Unions Suite 604, East Petermouth, ME 92200

Phone: +4333205519726142

Job: Article Writer

Hobby: Lock Picking, Whiskey Distilling, Telescope Building, Fishing, Archery, Running, Fencing

Introduction: My name is David Walsh, I am a talented, fearless, brilliant, frank, Gifted, transparent, unguarded person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.